Brest : Appel à la grève à l’Harteloire jeudi 20 Décembre

image_pdfimage_print
Les arbitrages actuels vont au final bénéficier au privé. On est en train de démanteler le service public de l’Éducation Nationale sur Brest.
L’ Asemblée Générale a décidée de rejoindre le collectif  national anti Blanquer.
Le 15 janvier, une AG lycéens – personnels – parents est en cours d’organisation sur Brest.

Appel à la grève à l’Harteloire jeudi 20 Décembre.

Assemblée générale à 9h30

Nous venons d’apprendre que la carte académique des spécialités en première et terminale, définie dans le cadre de la réforme du lycée applicable à la rentrée 2019, ne prévoit pas l’enseignement de la spécialité NSI à l’Harteloire.

Cette nouvelle spécialité à visée scientifique (orientée vers le numérique et l’informatique) sera un enseignement en version plus approfondie de l’actuelle spécialité ISN de terminale S.

Le conseil pédagogique réuni en octobre avait décidé de demander l’attribution de cet enseignement de spécialité et les critères avancés par l’Administration à ce moment laissaient penser que le lycée de l’Harteloire pouvait légitimement en être bénéficiaire :

 

• Le lycée de l’Harteloire est l’un des premiers du bassin brestois à avoir mis en place la spécialité ISN, sous l’impulsion de M. PAUL en 2011-2012.

• L’enseignant actuel de cette spécialité ISN par sa formation possède la certification pour enseigner la nouvelle spécialité NSI, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tous les professeurs assurant actuellement l’enseignement de spécialité ISN.

• Les petites structures, plus fragiles devaient faire l’objet d’une attention particulière… Ne sommes-nous pas l’une des plus petites structures du département ?

• Cet enseignement de spécialité est prétendument destiné à s’étendre dans le futur… Pourquoi alors détruire l’existant ?

 

Les établissement publics brestois qui bénéficieront de cette spécialité sont le lycée de l’Amiral Ronarc’h et le lycée de La Pérouse-Kerichen, c’est-à-dire que le seul établissement proposant actuellement la spécialité ISN et qui se verra privé de NSI est le lycée de l’Harteloire !

 

Les conséquences pour notre établissement nous paraissent très inquiétantes : cet enseignement peut concerner un groupe de 24 élèves, des élèves potentiellement intéressés par cet enseignement auraient donc intérêt dès la seconde à demander une affectation dans un autre établissement brestois… Sans compter les élèves qui auraient pu renforcer nos effectifs en provenance d’autres établissements.

Il est hasardeux de chiffrer la perte potentielle d’effectifs mais sur les trois niveaux, cela pourrait au bas mot constituer l’équivalent d’un groupe de 35 élèves, qui se cumule avec les pertes prévues par la prévision des effectifs pour la rentrée 2019 (perte d’un groupe en première qui se traduira à terme par la perte d’un autre groupe en terminale!) : tous les personnels seraient impactés par cette baisse programmée des effectif : enseignants, vie scolaire, agents territoriaux…

 

Les personnels de l’établissement appellent donc à un mouvement de grève jeudi 20 décembre pour protester contre ces décisions qui conduisent à une fragilisation de notre établissement et une dégradation des conditions de travail des personnels et d’apprentissage des élèves.

 

Les personnels Région ont la possibilité de débrayer quelques heures seulement.


 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :