Archives du mot-clé : législatives

image_pdfimage_print

Oct 31 2016

Ferrand derrière Macron – 6e circonscription du Finistère

Communiqué du PCF Centre Finistère :

M. Richard FERRAND député de notre 6e circonscription a été adoubé au poste de secrétaire général du mouvement « en marche » d’Emmanuel MACRON.
Ce n’est pas pour nous surprendre, lui qui a été le rapporteur de la loi éponyme de l’ancien ministre.
Que reste-t-il de socialiste à M. FERRAND lui qui approuve les paroles et les actes de l’ancien banquier d’affaires, dont le programme nous ferait revenir au début du 20ème siècle et qui ose dire tout le mal qu’il pense de notre modèle social ? Tout un programme ! Son programme.
unerapportferrand_macron
M. FERRAND, sentant le vent du boulet pour les législatives, change de casaque en bon carriériste qu’il est.
Député, conseiller régional, Président du groupe socialiste à la Région, toujours en activité professionnelle et maintenant secrétaire d’un mouvement qui ne tardera pas à devenir un parti.
Le respect des électeurs passe par un travail au plus près d’eux et non dans un cumul de mandats pour lesquels il ne peut y avoir de travail sérieux.
Le PCF a une conception autre de la politique.
PCF Centre Finistère – Carhaix – le 30 octobre 2016.

 

 

Oct 19 2016

Appel des communistes de la 6e circonscription du Finistère

La 6ème circonscription du Finistère a besoin d’un député de gauche et de progrès.
vivementlagauche
De « mon ennemi la finance » à la loi El-Khomri, de renoncements en trahisons, la politique du gouvernement Hollande/Valls a produit des gâchis et des dégâts considérables. Le départ de Richard Ferrand, député sortant, vers la formation d’Emmanuel Macron n’est que la poursuite de cette fuite en avant libérale menée par le gouvernement depuis 4 ans.

Pour autant, nous communistes, nous ne pouvons pas nous résigner à voir la montée de l’extrême droite et le retour de la droite car leurs propositions pour le pays c’est plus de précarité, plus de pauvreté, moins de services publics, moins de solidarité.

Le PS, LR et le FN ont tout intérêt à ce que le débat politique se focalise sur les dramatiques actes terroristes qu’a connu notre pays ces derniers mois. En stigmatisant une partie de la population, en restreignant nos libertés, en développant la thématique de l’identité « heureuse », le Parti Socialiste cherche à masquer son bilan désastreux sur le plan économique et social, la droite et l’extrême droite cherchent à cacher qu’elles n’ont pas d’alternative crédible.
Ce que nous voulons, nous communistes, c’est un nouveau pacte républicain avec une République sans 49-3 donc une République démocratique, limitant le cumul des mandats en nombre et dans le temps, défendant une laïcité qui n’exclut pas. Cette République nous la voulons aussi sociale avec un emploi pour chacun et qui traite la question du pouvoir d’achat, des conditions de travail dégradées comme dans l’agroalimentaire par exemple, un retour de services publics de proximité en zone rurale notamment et plus globalement s’attaque à la réduction des inégalités.

Avec notre consultation « Que demande le peuple ? », depuis des semaines nous sommes allés à la rencontre de la population pour leur donner la parole car rien ne se fera sans intervention populaire, notamment de celles et ceux qui par dégoût des pratiques politiques actuelles ont renoncé à aller voter. La synthèse de ces 65 000 questionnaires a été faite nationalement le 08 octobre avant de décider le 05 novembre de notre choix pour la présidentielle. D’ici cette date, nous ferons tout pour construire une candidature de rassemblement à la gauche de la ligne Valls-Macron-Hollande.

Le projet que nous voulons porter dans le cadre des élections législatives, nous voulons qu’il soit victorieux le 18 juin. C’est pourquoi nous lançons aujourd’hui un appel sans exclusive à l’ensemble des habitants et organisations de la 6ème circonscription pour construire une candidature de gauche rassemblée qui portera à l’assemblée nationale la parole des électeurs écologistes, communistes, socialistes, du Front de Gauche ou tout simplement de gauche, la parole de toutes celles et ceux qui se sont mobilisés contre la loi travail, la voix de toutes celles et ceux qui veulent que ça change vraiment à gauche. Face à la résignation ambiante, nous disons à tous les progressistes qu’il est possible de construire une alternative de justice sociale, de solidarité et de bien vivre ensemble. C’est pourquoi il est urgent de se rassembler, pour notre part nous y sommes disposés. Nous travaillerons jusqu’au bout pour faire du commun afin que les citoyennes et citoyens de notre circonscription, de notre pays, soient en situation d’être respectés et de vivre dans la dignité.

Contact : Maxime PAUL 06 75 65 23 21 pcf6circo29@gmail.com