les 6 et 7 juin à Brest deux rendez-vous : soutiens aux migrant.e.s et paix au Moyen Orient


La section PCF de Brest soutient l’invitation de nos amis de la Ligue des droits de l’Homme à la projection du film Les migrants ne savent pas nager.
Film-Migrants-Savent-pas-nager-1024x512
SOS Méditerranée, avec son bateau l’Aquarius, porte assistance aux migrants en Méditerranée. C’est un réseau international d’assistance créé le 9 mai 2015, lors de la journée de l’Europe, qui comporte trois associations : SOS Méditerranée Allemagne, SOS Méditerranée France et SOS Méditerranée Italie. Les fondements s’appuient sur les droits fondamentaux de la personne, le droit maritime et le principe d’assistance à personnes en danger.
La section brestoise de la Ligue des droits de l’homme vous propose la projection du film « Les migrants ne savent pas nager », de Jean-Paul Mari, en présence de Stéphane Broc’h, marin et sauveteur à bord de l’Aquarius :
le mardi 6 juin à 18 heures,
Fac  Ségalen, amphi 3 de la fac de Lettres, à Brest.
http://www.sosmediterranee.fr/
Dans le même esprit, le collectif Paix au Moyen Orient, dont la section PCF de Brest fait partie,  organise un rassemblement 
au monument aux morts de Brest, mercredi 7 juin à 18h
plan-de-paix-de-moyen-orient-31393201
Communiqué du collectif Paix au Moyen-Orient
 
Contre le silence, l’indifférence et l’oubli des drames que vivent les populations civiles du Moyen-Orient prises au cœur des conflits ou contraintes à un exil périlleux, pour le retour de la paix dans la région, d’une paix négociée, respectueuse des droits des populations, et pour l’accueil chez nous dans la dignité des réfugiés des pays en guerre et autres migrants en quête d’un monde vivable
                                                                         



Ce samedi 3 juin à Quimper soutien aux migrant.e.s


Appel du PCF au rassemblement du samedi 3 juin à Quimper en soutien aux migrants

accueilmigrants

La section du pays de Quimper du PCF appelle à participer au rassemblement organisé samedi 3 juin à 11h place de la Résistance à Quimper par plusieurs associations de solidarité et des droits de l’Homme en soutien aux migrants hébergés dans les centres d’accueil du Finistère et menacés d’expulsion en raison de la procédure de Dublin qui les empêche d’accéder au droit d’asile.

Le préfet du Finistère peut les « sortir » de cette procédure afin qu’ils puissent déposer un dossier de demande d’asile, comme cela a été fait pour les migrants de Calais. Nous lui demandons de recevoir les représentants des associations et de donner suite à leur demande.

Un pays qui a comme devise « Liberté, égalité, fraternité » et se revendique des Droits de l’Homme ne peut opposer de fin de non-recevoir à cette requête légitime.

C’est une question d’humanité, mais aussi d’accès égal aux droits dont doivent pouvoir bénéficier tous ceux qui se trouvent dans cette situation.

Les communistes se prononcent pour l’abrogation des règlements de Dublin et la refonte complète de la politique des visas. La France ne peut rester sourde à la détresse de ceux qui fuient les guerres, les persécutions et la misère, et cherchent refuge chez nous.

Nous appelons à sortir de ces logiques de domination, de guerre, de pillage, d’affrontement qui sont responsables de l’état du monde et jettent sur les routes ou sur les mers au péril de leur vie des dizaines de milliers d’hommes de femmes, d’enfants, et à construire un monde de solidarités, d’égalité, de partage, de coopérations.

Yvonne Rainero, Quimper, le 2 juin 2017