Israël-Palestine: Sarah Katz et Pierre Stambul de l’Union Juive française pour la paix (UJFP) en tournée finistérienne du 4 au 8 décembre

image_pdfimage_print

Tournée finistérienne de Pierre Stambul et Sarah Katz

« Dix organisations finistériennes (AFPS, ATTAC, Émancipation, Ensemble29, France Insoumise, FSU 29, LDH Brest, NPA 29, PCF 29 et Solidiaire 29) organisent une tournée de conférences avec Sarah Katz et Pierre Stambul afin de faire connaître le combat de ces deux membres de l’Union Juive Française pour la Paix.

Mardi 4 Décembre / Morlaix 20H30  /Salle Cheval Blanc Ploujean

Mercredi 5 Décembre / Brest 20h00 / Fac Segalen

Jeudi 6 Décembre / Quimper 20h30/ MPT Penhars

Samedi 8 Décembre/Carhaix 14h30/ Salle Justice de Paix en mairie

 

Il y sera question d’origine du conflit israélo-palestinien et d’actions militantes réalisées en soutien aux palestinien.ne.s victimes des politiques israéliennes.

Pierre Stambul vient notamment d’écrire un livre « La Nakba ne sera jamais légitime ». Sarah Katz était quant à elle présente sur le Al Awda, bateau de la flottille pour Gaza qui a tenté de faire parvenir des médicaments et du matériel à Gaza cet été. Sarah et Pierre rencontreront également des lycéens et lycéennes de Diwan à Carhaix le lundi 3 décembre.

En cliquant sur le lien suivant, vous pourrez prendre connaissance du carnet de voyage de Sarah Katz : ICI

 

Enfin, voici les grands thèmes développés dans le livre de Pierre Stambul :

Alors que la Palestine vit chaque jour une situation de plus en plus tragique, ce livre essaie de répondre à plusieurs questions clés pour que notre solidarité soit plus efficace.

Oslo a été une gigantesque illusion. L’agenda des « deux États vivant côte à côte » est totalement obsolète.

La question du sionisme est incontournable. Cette idéologie est à la fois un colonialisme, un nationalisme, une théorie de la séparation, un suprématisme, une manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. Il n’y aura pas de paix juste avec le maintien de cette idéologie plus que jamais à l’œuvre.

Combattre le racisme et en particulier l’antisémitisme est indispensable. Dans ce livre, je revendique mon identité juive d’enfant de rescapés du génocide. Le sionisme n’a jamais combattu l’antisémitisme, il s’en est servi pour pousser les Juifs à émigrer. Le sionisme n’a aucun droit à s’emparer de la mémoire du génocide nazi. Des dirigeants sionistes éminents ont eu un comportement coupable à l’époque du nazisme. Israël a été dès le départ une société raciste. Pas seulement contre les Palestiniens, mais aussi à l’intérieur de la société juive israélienne.

Le mouvement de solidarité pour la Palestine en France a des problèmes importants d’orientation et d’unité.

Nous devons répondre à des questions essentielles : oui, la création d’Israël, indissociable du nettoyage ethnique de 1948, est illégitime. Non, on ne réparera pas un nettoyage ethnique par un autre. La solution juste ne passe pas par l’expulsion des Juifs israéliens, mais elle passe par le démantèlement de l’État juif. Il n’y a pas d’alternative au « vivre ensemble dans l’égalité des droits ».

Tant que ce régime criminel ne sera pas puni, la destruction de la Palestine se poursuivra. Le BDS est un outil totalement indispensable. Il ne s’agit pas de « convaincre » nos dirigeants qui sont consciemment complices de ce régime d’apartheid. Il s’agit de créer un rapport de force imposant les sanctions.


Union Juive Française pour la Paix  http://www.ujfp.org/

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.