Lesconil, retour sur la fête du travailleur de la mer.

image_pdfimage_print

Lesconil : la foule à la Fête du Travailleur de la Mer organisée par le PCF !

Plus de sept cents personnes se sont pressées sur le port de Lesconil pour la Fête du Travailleur de la Mer organisée par la section bigoudène du Parti communiste.

Une affluence exceptionnelle qui consacre une fois de plus la vitalité des fêtes d’été du PCF, et aussi sans doute le témoignage d’un nouveau regard porté sur notre parti ! Le dynamisme de la campagne des européennes avec Ian Brossat, le souffle nouveau impulsé par le secrétaire national Fabien Roussel, le travail extraordinaire de nos élus tant à l’Assemblée nationale qu’au Sénat n’y sont certainement pas étrangers.

Le communisme est une idée neuve qui ne perd rien de son actualité et de son caractère subversif et surtout une pratique politique de générosité accordant les actes à notre idéal de Paix, d’entente et de partage entre les peuples, de société meilleure, de justice sociale, avec une dignité de vie pour tous, une société plus humaine, égalitaire et civilisée…

On aura remarqué sur la fête, le stand de la Fédération du Finistère du PCF, l’Union Locale CGT, l’Association France-Palestine et le Mouvement de la Paix. Un grand merci pour leur présence active !

Après quelques photos de l’ensemble de la fête, on trouvera quelques ami(e)s et camarades… Ce sont les artisans, les acteurs essentiels de la fête. On ne peut pas tous les présenter : ils sont près d’une centaine qui – de près ou de loin – ne ménagent pas leur temps et leur travail pour en assurer le succès.

Rendez-vous pris le 17 août à Loctudy sur le Port pour la troisième fête d’été du PCF.

Le collectif de section.

——————————-

Une singulière cécité semble s’être emparée de la presse locale, Le Télégramme et Ouest-France, particulièrement pour Lesconil… Personne à la Fête et aucun compte-rendu contrairement à d’autres activités réunissant un public bien moins nombreux.

Il y a deux mois se tenait une Conférence concernant le 75ème anniversaire des Fusillés de la Torche et de Poulguen qui réunissait dans la Salle de l’Amicale Laïque de Lesconil 250 personnes ! Personne. Pas un mot. Lors des cérémonies à La Torche et au Cimetière : le silence… A remarquer que durant les commémorations officielles pas une seule fois le mot « communiste » n’a été prononcé… alors que les martyrs de Lesconil étaient pour la plupart communistes.

Les mots « PCF » et « communiste » donneraient-ils des boutons ?

http://pcbigouden.over-blog.com/2019/07/lesconil-la-foule-a-la-fete-du-travailleur-de-la-mer-organisee-par-le-pcf.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :