Menaces sur le Quai Dupleix, cinéma Art et Essai de Quimper.

image_pdfimage_print
Menaces sur le Quai Dupleix, cinéma Art et Essai de Quimper.
Déclaration de Piero Rainero conseiller municipal PCF.
Dès 2014 j’avais interpellé la municipalité sur la situation fragile des salles de cinéma
d’art et d’essai dans notre ville, en raison des risques que pouvait faire courir au Quai
Dupleix une possible vente de l’ensemble Quai Dupleix-Arcades.
Dès cette époque, l’association Gros Plan, à laquelle était confiée en régie municipale la programmation de ces 2 salles Art et Essai, avait alerté la municipalité sur ces risques, et ce encore il y a un an après le rachat par le groupe Mégarama.
Des débats ont eu lieu à plusieurs reprises sur ce sujet au Conseil Municipal.
La municipalité ne pouvait donc ignorer les conséquences que pouvait avoir l’achat en 2017 des salles du Quai Dupleix par le groupe privé Mégarama totalement étranger à la vie culturelle de Quimper et n’ayant d’autre visée que le profit financier à court terme.
L’adjoint à la culture, Allain Le Roux, avait d’ailleurs envisagé comme possible
scénario l’acquisition des salles par la municipalité pour permettre de pérenniser dans
la capitale de la Cornouaille un cinéma de qualité, rejoignant ainsi les propositions de
Gros Plan.
Il en avait fait étudier les conditions.
Cette étude confirmait l’existence d’un véritable potentiel de développement pour le cinéma d’art et d’essai à Quimper et en Cornouaille.

La progression de la fréquentation ces 2 dernières années, la diversité du public, les
échanges nombreux et fructueux avec les associations locales, la part importante des
scolaires dans le cadre de partenariats avec leurs enseignants et leurs établissements,
l’attestent.
Gros Plan remplit avec succès son rôle d’animation culturelle autour du cinéma et de formation du public, notamment des scolaires.

C’est une mission de service public.
Le Quai Dupleix et l’association Gros Plan jouent un rôle important dans la vie
culturelle de Quimper et de la Cornouaille. La disparition du cinéma Art et Essai dans notre ville, après la fermeture du Quartier, centre d’art contemporain, lui porterait un nouveau coup. Elle contribuerait à affaiblir l’attractivité et le rayonnement de Quimper, et à dévitaliser encore plus son centre déjà malmené par les politiques de la majorité municipale. Pourtant, celle-ci a continué à ignorer les avertissements, et n’a rien fait pour empêcher une issue fatale.
Il y a aujourd’hui urgence à agir, la municipalité doit sortir d’un silence qui
apparaîtrait s’il se prolongeait comme de connivence avec le processus de liquidation
des salles de cinémas classées de la ville.
Il faut se mettre au plus vite à l’ouvrage sur les conditions d’une acquisition par la collectivité pour sauver le Quai Dupleix.
Le temps presse.
Dans cet esprit je demande au maire de prendre ses responsabilités et de réunir de
toute urgence les responsables de Gros Plan et tous les acteurs concernés.
Quimper le 20 janvier 2019

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :