Pollution de l’Aulne / Déclaration de la Fédération PCF du Finistère.


L’eau du robinet n’est plus bonne à consommer dans cinquante communes du département.

L’usine d’eau potable de Coatigrac’h, à Châteaulin a relevé une concentration élevée en ammoniaque

Des résidus de méthanisation provenant de la centrale de production de biométhane de Châteaulin, exploitée par le groupe Vol-V, sont à origine de cette pollution qui touche des milliers de foyers.

La préfecture du Finistère a pris un arrêté pour restreindre l’usage de l’eau dans 50 communes dont celle de Chateaulin, Crozon, une large partie du Pays Bigouden notamment.

Les communes impactées et leurs habitants se voient dans l’obligation de se procurer pour les besoins alimentaires de l’eau en bouteille.On imagine sans peine le coût de ces achats imprévus pour les familles te les collectivités territoriales.

L’enquête diligentée permettra d’établir certainement les responsabilités dans cet invraisemblable accident

Mais dès à présent la société en charge de la centrale de méthanisation doit s’engager à prendre en charge les dépenses des particuliers et des collectivités locales liées à la pollution dont les équipements qu’elle gère sont à l’origine.

Brest, Le 21 août 2020.

Fédération PCF du Finistère

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :