QUIMPER : MOBILISATION CITOYENNE AU TRIBUNAL POUR DE JEUNES MINEURS ISOLES EN DANGER

image_pdfimage_print

Ce mercredi 30 janvier à 14h l’association Temps partagé avait appelé à un rassemblement devant le tribunal de Quimper pour alerter sur la situation de jeunes mineurs isolés en danger. Présence de retraité-e-s engagés dans la solidarité en particulier aux migrants et de jeunes scolaires et étudiants en raison du jour et de l’heure. Présence aussi de représentants de la section PCF.

Plusieurs jeunes mineurs isolés suivis par l’association qui avaient eu un avis des services du conseil départemental allant dans le sens de la reconnaissance de leur minorité se sont vus ensuite rejetés du dispositif d’aide à l’enfance après des tests osseux, de plus en plus contestés de tous côtés, par les défenseurs des droits humains comme par les médecins à la fois sur le plan éthique et humain et en raison de leur absence de fiabilité.

Ils se retrouvent donc à la rue, en pleine période hivernale où les expulsions sont supposées suspendues, et sans papiers, ceux-ci leur ayant été confisqués !
Des jeunes sont ainsi mis en danger par des décisions absurdes et inhumaines sans même avoir pu rencontrer le juge des enfants.

Depuis plusieurs mois l’association, avec d’autres, alertait sur leur situation, et avait écrit au procureur à ce sujet, sans réponse. Aussi ce mercredi c’est accompagnés qu’ils se sont présentés au tribunal, et ont obtenu une entrevue avec le procureur. Pas de réponse sur le fond, mais quelques timides avancées, notamment sur l’accès aux juge des enfants, là aussi le manque de moyens de la justice pèse lourdement, sur la restitution de leurs papiers.

Nous ne lâcherons pas!

https://www.letempspartage.net/

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :