Roscoff : Beaucoup de monde devant la gare de Roscoff pour défendre la liaison Morlaix-Roscoff

image_pdfimage_print

Beaucoup de monde devant la gare de Roscoff au rassemblement pour défendre une relance de la liaison ferroviaire Morlaix-Roscoff.

Un reportage d’Ismaël Dupont.

300 personnes rassemblées devant la gare de Roscoff avec de nombreux élus pour demander la réouverture de la ligne ferroviaire Morlaix-Roscoff

 

 

Avec le candidat aux Européennes du PCF dans le Finistère Glenn Le Saoût, le député européen Patrick Le Hyaric, et une trentaine d’autres camarades du PCF, de Roscoff, Morlaix, Châteaulin, Brest, et de nombreux camarades de la CGT, nous étions présents hier à la manif pour la relance de la ligne Morlaix-Roscoff à l’appel de l’association de Promotion de la ligne ferroviaire Morlaix – Saint-Pol-de-Léon – Roscoff (APMR), avec le soutien de la CGT Cheminots et de plusieurs partis politiques.

Sylvie Fillon, Joseph Seïté, maire de Roscoff, Jean-Luc Fichet sénateur, et Jean-Yvon Ollivier (CGT Cheminots) ont pris la parole, ce dernier seul à dénoncer le 4e Paquet ferroviaire et la responsabilité des politiques nationales et européennes d’inspiration néo-libérales et pro-business qui déstructurent le service public ferroviaire.

A noter une présence de quelques élus régionaux et de militants d’extrême-droite qui n’ont rien trouvé de mieux à faire que de mettre sur les voitures autour de la gare des tracts contre leur prétendue « invasion djihadiste ». On était bien dans le sujet!

Au delà de l’appel à la paranoïa et à la haine xénophobe et à la guerre de tous contre tous, qui ira faire confiance au Rassemblement National pour défendre des services publics alors que leurs homologues d’extrême-droite en Italie, en Europe de l’est, en Autriche, cassent le droit du travail et les services publics en se mettant au service du patronat tout autant que les libéraux?

Ismaël Dupont

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :