image_pdfimage_print

septembre 2016 archive

24 septembre à Rennes : des cars au départ du Finistère mis à disposition par le Mouvement de la Paix

Marche pour la Paix du 24 septembre à Rennes
Des départs dans des cars affrétés par la CGT et le Mouvement de la Paix ont lieu à :
8h30 Quimper
9h15 Quimperlé
8h30 BREST
9h15 Morlaix
Pour réserver :
CGT Finistère 02 98 44 37 55 ud29@cgt.fr
Ces marches pour la Paix du 24 septembre sont soutenues haut et fort et considérées comme des événements importants par le Parti Communiste sur le plan national.
La situation particulière du Finistère (base aéronavale de Landivisiau, l’île Longue…), renforce l’implication des communistes du département qui seront mobilisés.
Le gouvernement Hollande et son ministre de la Guerre Le Drian profitent de la situation dramatique au Proche Orient pour vendre des armes au mépris du droit international, dans la suite de la politique de diplomatie pyromane  et de cynisme menée par Sarkozy.
French President Francois Hollande, rear left, and Qatar's Emir Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, rear right, look on while French defense minister Jean-Yves le Drian, front left, and Qatari Defense Minister Hamad bin Ali al-Attiyah sign the agreement at the Diwan Palace in Doha, Qatar, Monday, May 4, 2015. Hollande signed a 7-billion-euro fighter jet deal and then gets a starring role in a regional summit in Saudi Arabia. Qatar becomes the third buyer of France's delta-winged Rafale, manufactured by Dassault Aviation. (AP Photo/Christophe Ena, Pool)

French President Francois Hollande, rear left, and Qatar’s Emir Sheikh Tamim bin Hamad Al-Thani, rear right, look on while French defense minister Jean-Yves le Drian, front left, and Qatari Defense Minister Hamad bin Ali al-Attiyah sign the agreement at the Diwan Palace in Doha, Qatar, Monday, May 4, 2015. Hollande signed a 7-billion-euro fighter jet deal and then gets a starring role in a regional summit in Saudi Arabia. Qatar becomes the third buyer of France’s delta-winged Rafale, manufactured by Dassault Aviation. (AP Photo/Christophe Ena, Pool)

C’est inacceptable.

Cargill : Faut-il s’inquiéter des conditions de reprise de l’usine de Lannilis ?

Déclaration de la Fédération du Finistère

CARGILL FAUT IL S’INQUIETER DES CONDITIONS DE REPRISE DE L’USINE DE LANNILIS ?

CARGILL vient d’annoncer la reprise de son unité de production par la société ALGAIA, nouvellement créée.

Soulagement bien compréhensible des salariés, des goémoniers et des fournisseurs.

debrayage_des_alaries_de_cargill

Pour autant les informations sur la santé financière du repreneur, accessibles à tout un chacun, incitent à la prudence quant à l’avenir du site.

Les opérations hasardeuses, tant du point de vue industriel que financier ne manquent pas

Les salariés de Minerve à Quimperlé et Queven l’ont constaté à leurs dépens pour ne prendre que cet exemple récent.

extraits-dalgues-algaia-installe-son-centre-de-recherche-saint-lo

Selon Cargill, l’offre retenue était la « seule financièrement sérieuse ». Dont acte… mais pour qui ?

La transformation et la valorisation des algues récoltées ou produites constituent la partie centrale de la filière de phyco-culture dont on nous dit qu’elle est une des pierres angulaires de la « croissance bleue » .

Il y a donc tout intérêt à s’assurer de la qualité et de la compétence des acteurs industriels et économiques.

La stratégie du groupe CARGILL, de la décision d’abandon de son usine de Lannilis au choix du repreneur doit être considérée avec circonspection.

Les communistes finistériens appellent les salariés du groupe et les pouvoir publics à la vigilance la plus exigeante.

Brest le 18 septembre 2016


Le 24 septembre : En marche pour la Paix à Rennes

24 septembre : En Marche pour la Paix

Déclaration de la Fédération du Finistère

mouvement-de-la-paixOn aurait tort de sous estimer l’humour militaire.

Le Général Pierre Le Jolis de Villiers de Saintignon, chef d’état major des armées nous gratifie d’une de ces bouffonneries dont il a sûrement le secret : « 2% du Produit Intérieur Brut (pour le budget de l’armée NDLR) c’est le prix de la Paix ». Taquin… quand on connaît le coût de la guerre.

Le ministre de la Guerre Le Drian, pour ne pas être en reste, rappelle que l’objectif des 2% du PIB -41 milliards d’euros en 2020- est « souhaité » (!) par l’OTAN. Sûrement le prix de l’indépendance nationale ! On est le Clémenceau que l’on peut.

Et pour conclure cette revue de galéjades rappelons que le budget de la Culture pour l’exercice 2016 est est en France de 7,3 milliards d’euros.

Rompez les rangs.

Les dépenses militaires mondiales sont passées de 1 144 milliards de dollar en 2001 à 1 679 milliards en 2015.

Pour autant le Monde est-il plus sûr ?

La multiplication des conflits, les interventions impériales, la dislocation de pays entiers parlent d’eux mêmes.

Populations déplacées, victimes civiles par centaines de milliers, réfugiés jetés sur les routes de l’exil, traités de façon indigne la plupart du temps… les peuples paient ce chaos au prix fort.

Comment s’étonner que la France qui tient un des premiers rôles dans ces sinistres aventures, qui se pose en « fille aînée de l’OTAN », qui développe une politique étrangère totalement déséquilibrée se trouve aujourd’hui directement prise dans la tourmente ?

03-12-2015syrian_refugees

Ensemble arrêtons cette folie ! L’urgence est à la Paix. L’urgence mondiale est à la promotion et au développement de politiques sociales, économiques, culturelles s’appuyant sur la charte de l’Organisation des Nations Unies.

Le PCF demande la sortie de la France de l’OTAN et l’engagement immédiat d’une Conférence de Paix au Proche et Moyen Orient, sous l’égide de l’ONU, pour le respect des droits des peuples, aux premiers desquels la Paix et la Sécurité.

Ensemble, faisons entendre notre voix en participant à la Marche pour la Paix le samedi 24 septembre à Rennes !

Brest le 11 septembre 2016.