Brest 12 avril soutient au rassemblement organisé par l’AFPS.

image_pdfimage_print
Communiqué de presse de la section du Pays de Brest  du PCF
 
La section du pays de Brest du PCF apporte son soutien au rassemblement organisé par les groupes locaux AFPS de Brest et Morlaix vendredi 12 avril à 17h30 devant les locaux de France 3 Iroise à Brest (rue Fréderic Le Guyader, derrière le Quartz, plus bas que la place de la Liberté).
Alors que Benjamin Netanyahou est sorti vainqueur des élections législatives israéliennes et ce n’est pas une bonne nouvelle pour les Israéliens ni sans inquiétude pour les Palestiniens et pour la paix dans la région. En effet, toute la campagne de B. Netanyahou s’est faite sur la peur de « l’autre » en affirmant que voter pour lui c’est entériner l’abandon du processus de paix et la création de l’État palestinien. Celui qui va ainsi pouvoir échapper éhontément à des poursuites judiciaires pour corruption promet l’annexion pure et simple de toutes les colonies en Cisjordanie occupée et l’accaparement de la zone C. Avec Netanyahou et ses alliés, au lieu d’un « État de tous ses citoyens » prôné par les listes Hadash et Ta’al, c’est un État d’apartheid qu’il entend institutionnaliser avec le vote de la loi État-nation et ainsi que cela est déjà le cas en Cisjordanie occupée.
Le PCF ne se résigne pas et continuera à exiger du gouvernement français et de l’Union européenne que des sanctions soient prononcées à l’égard d’un gouvernement qui s’éloigne chaque jour un peu plus de l’esprit démocratique qu’il promettait d’instaurer à la création de l’État d’Israël.
L’Accord d’association entre l’UE et Israël doit être suspendu et un embargo sur les armes mis en œuvre. La France ne peut continuer à être complice des crimes commis par le gouvernement israélien en condamnant verbalement sans jamais prendre la moindre mesure concrète sanctionnant la violation répétée du droit international.
Le PCF exprime son soutien et solidarité aux femmes et hommes de progrès, en Palestine et en Israël, qui luttent avec courage pour un autre idéal, pour que chaque peuple puisse enfin vivre en paix et à pleine égalité de reconnaissance de ses droits.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :