Pétition de soutien à Anisa et sa famille, menacés d’expulsion

Brest le 8 décembre 2018

Lien vers la pétition:

https://www.change.org/p/soutien-anisa

Nous venons d’apprendre que la famille d’Anisa, élève de 3ème dans notre établissement, la cité scolaire de l’Harteloire à Brest, est menacée d’expulsion.

Nous sommes profondément choqués par cette nouvelle.

Anissa est un modèle d’intégration. En France depuis 6 ans, elle  maîtrise parfaitement le français; grâce à son sérieux et à son application, elle obtient de très bons résultats. C’est, en outre, une camarade exemplaire qui est toujours volontaire pour aider les autres. Nous avons toute confiance en l’adulte qu’elle va devenir.

Déracinée une première fois à 7 ans, elle a su s’adapter. Il serait inhumain de la faire une seconde fois. La France est devenue son pays.

Nous ne parlons pas de l’incompréhension des nombreux amis qu’elle a pu se faire en six ans. Comment leur expliquer que la France, terre d’accueil, puisse décider renvoyer en Albanie une famille exemplaire ?

Comment peut-on envisager de renvoyer cette famille dans un pays où sa sécurité et son avenir sont incertains ?

Le collectif de soutien à Anisa et sa famille

 




Retour sur l’Assemblée Générale du PCF Finistère à Logonna Quimerc’h

Assemblée Générale du PCF 29 à la MPT de Logonna Quimerc’h ce samedi 8 décembre, en présence de représentants de plusieurs des 18 sections communistes du Finistère.

Avec Vincent Boulet, un des responsables nationaux du PCF en charge du secteur Europe, dont les éclaircissements sur les enjeux de la gauche progressiste et anti-libérale européenne ont été passionnants.

 

Retour sur le Congrès d’Ivry des 23, 24, 25 novembre, sur le mouvement social des Gilets Jaunes (plusieurs camarades ont rejoint la manif à Brest à 14h), sur notre projet pour l’Europe et l’enjeu des élections européennes. Discussion sur le lancement du travail sur les élections municipales dans le Finistère, à partir d’axes de projets construits avec les habitants pour servir leurs intérêts.

Une belle ambiance, de la détermination des camarades.

46 adhésions ont été recensées jusqu’ici cette année 2018 au PCF Finistère, portant notre nombre d’adhérents à 850, dont 4 nouvelles adhésions la semaine dernière.

Photos : Ismaël Dupont

Plus de photos :http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr/2018/12/samedi-8-decembre-assemblee-generale-du-pcf-finistere-a-logonna-quimerc-h-photos-ismael-dupont.html




Retour sur la fête de l’Humanité Bretagne 2018 avec Ian Brossat!

fête de l’Humanité Bretagne, 2 décembre 2018- Debout, les damnés de la terre! Ismaël Dupont avec Ian Brossat , Joël Gallais, et les camarades du PCF Bretagne, Aurélien Guillo, Yannick Le Cam, Philippe Jumeau, Claudine Le Bastard, Cinderella Bernard, et de la JC

Photo Jean-Luc Le Calvez

 

Ian Brossat, à la Fête de l’Huma Bretagne « la suppression de l’ISF, c’est 33€ par jour que Macron offre aux plus riches. Dans le même temps, le plan pauvreté c’est 0,62€ par jour pr les plus pauvres ». Et de continuer, « le CICE (cadeau aux plus grandes entreprises) vient d’être doublé ». Alors, oui, la France peut se permettre de revaloriser le SMIC, les pensions et minimas sociaux! (Pam Pam Pidou – photo et commentaire)

Discours de Ian Brossat le dimanche 2 décembre 2018 – photo Jean-Luc Le Calvez

Discours de Jeanne Pechon pour la JC 35 – photo Jean-Luc Le Calvez

Discours à plusieurs voix de l’association féministe pour la défense du centre d’accueil pour les femmes victimes de violence (fête de l’Huma Bretagne)

 

 

 

 

photo Caro Berardan – discours pour la réouverture pour le centre d’accueil des femmes de la région lorientaise victime des politiques d’austérité

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prise de parole de Catherine Quéric, animatrice de la fête de l’Humanité Bretagne – photo Caro Berardan

 

 

 

 

Discours de Philippe Jumeau, secrétaire départemental du PCF Morbihan – fête de l’Huma Bretagne 2018, photo Jean-Luc Le Calvez

 

 

 

 

Ian Brossat avec Gérald, Philippe Jumeau, et Margaux au stand de Port Louis: Une super Fête de l’Huma Bretagne, à Lanester. 800 personnes au meeting de lancement des élections européennes et de belles rencontres, notamment Margaux, 98 ans… dont 80 ans au Parti Communiste !

 

 

Fête de l’Huma Bretagne à Lanester Très intéressant débat animé par Ismaël Dupont, secrétaire du PCF 29, sur la situation des Kurdes de Turquie, d’Irak, de Syrie avec 3 intervenantes: Hazal Karakus, du mouvement international des femmes kurdes qui a évoqué le combat des femmes dans le Kurdistan syrien, Hülliya Turan, secrétaire départementale du PCF du Bas-Rhin, elle-même d’origine kurde de Turquie, qui a situé la question kurde dans l’histoire et témoigné sur la situation dans la Turquie d’Erdogan, Sylvie Jan, présidente de France-Kurdistan, qui a expliqué les raisons de son engagement, et notamment l’assassinat des 3 dirigeantes kurdes à Paris en janvier 2013, et évoqué l’action de son association en Turquie. 3 femmes pour parler des Kurdes, tout un symbole pour un peuple qui donne une place essentielle dans son combat à la question de l’égalité femmes-hommes. Un moment de solidarité avec le peuple kurde – photo et commentaire Yvonne Rainero.

débat sur l’Europe avec la députée européenne Marie-Pierre Vieu, Philippe Jumeau, Hulliya Turan (photo Caro Berardan)

Qu’elle était belle cette fête de l’Humanité Bretagne 2018.

Une fraternité incroyable, du monde, un stand du Finistère qui a marché du feu de dieu, de bons concerts, des débats et interventions passionnantes, et un candidat communiste aux Européennes qui donne la pêche et fait l’unanimité: Ian Brossat.

« Macron ne pourra pas continuer à ignorer la colère qui s’exprime dans notre pays. Le problème est connu : le pouvoir d’achat. Les solutions aussi : renoncer à la taxe supplémentaire sur les carburants, augmenter le SMIC et les retraites, rétablir l’ISF. »

 

 

Plus de photos : http://www.le-chiffon-rouge-morlaix.fr/2018/12/retour-en-images-sur-la-fete-de-l-humanite-bretagne-2018-la-fete-de-l-humain-d-abord-avec-ian-brossat.html

 




Education populaire : les rdv de la semaine

Morlaix

Conférence-débat avec la sociologue et écrivaine Anne Guillou autour de la colonisation et de la guerre d’Algérie et de son dernier livre autobiographique « Une embuscade dans les Aurès »

Mardi 11 décembre 18h00

Réunion publique – ouverte à toute personne intéressée, au local du PCF, 2 petite rue de Callac , Morlaix

Anne Guillou a aussi écrit plusieurs romans: « Noce maudite » (sur une condamnation à mort d’une criminelle de la région morlaisienne au XIXe siècle), « Dommage de guerre » (sur un viol commis par un soldat noir américain dans la région morlaisienne à la Libération), « Terre de promesses », « Fétiche ». Ce fut aussi une grande artisane de l’éducation populaire sur le pays de Morlaix.


Quimperlé

Bernard Vasseur, Professeur de Philosophie

Avec Marx penser et agir aujourd’hui / 2eme partie

JEUDI 13 décembre 18H30
Espace Benoîte Groult
3 avenue du Coat Kaër à Quimperlé
salle Isole

Réunion publique, ouverte à toutes et tous.

Contact : pcfpaysdequimperle@gmail.com

Textes de Marx : https://www.marxists.org/francais/index.htm

Maison Triolet Aragon : https://www.maison-triolet-aragon.com/




Israël-Palestine: Sarah Katz et Pierre Stambul en tournée dans le Finistére

Une suite de quatre conférences à deux voix de Sarah Katz et de Pierre Stambul de l’UJFP à Brest, Morlaix, Quimper, Carhaix.

Une suite de conférences très riche, avec d’abord Sarah Katz qui nous a parlé de celle qu’elle avait constaté lors de ses deux ans de séjour à Gaza, et qui a raconté le voyage du bateau Al Awda pour forcer le blocus de Gaza, un bateau pour la liberté et le droit international arraisonné illégalement et violemment par l’armée israélienne dans les eaux internationales (un acte de piraterie) en juillet 2018, et les médicaments pour les palestiniens de Gaza non distribués à la clef, alors que la situation sanitaire des gazaoui est dramatique.

Ce bateau parti de Palerme avec le soutien du maire et de la population était composé d’une délégation internationale d’activistes non violents, dont 2 israéliens anti-colonialistes.

Puis ce fut le tour de Pierre Stambul de revenir sur les analyses et les thèses de son dernier livre La Nakba ne sera jamais légitime, où il remet en cause les mythes fondateurs du sionisme, le caractère foncièrement colonial et nationaliste de cette idéologie, qui fut d’abord très minoritaire chez les juifs d’Europe, et revient sur son histoire et son actualité en Israël. Un exposé brillant et érudit, très tranchant, qui pouvait soulever un certain nombre de débats non refermés, notamment sur les cibles du boycott BDS et l’inclusion ou non des échanges culturels.

 

 


Cette tournée de conférences de ces deux membres de l’Union Juive Française pour la Paix est co-organisée et co-financée par le PCF 29 avec un collectif large d’organisations: AFPS, ATTAC, Émancipation, Ensemble29, France Insoumise, FSU 29, LDH Brest, NPA 29, PCF 29 et Solidaire 29. Avec un remerciement particulier à Serge d’Émancipation pour son investissement.


Lien BDS : https://www.bdsfrance.org/

Lien UJFP : http://www.ujfp.org/

Facebook UFJP : https://fr-fr.facebook.com/UJFP.Officiel/

 




Affaire Masson à Brest, communiqué des élu-e-s communistes.

Communiqué de presse du groupe des élu-e-s communistes et de progrès

Depuis quelques jours, les révélations autour de la gestion des indemnités des élus socialistes font la une de l’actualité.

Acteurs de la majorité de gauche depuis 1989, les communistes ont des choses à dire.

Cette affaire est externe au fonctionnement de la collectivité.

Les Brestoises et les Brestois savent faire la part des choses. En aucun cas n’est remis en question l’ensemble des réalisations collectives que nous avons entreprises pour le développement de l’agglomération et pour l’amélioration du cadre de vie de ses habitants durant ces trente dernières années.

En 30 ans, la gauche rassemblée en responsabilité a su transformer la ville et l’agglomération. Oui, nous sommes fiers de ce chemin parcouru, des projets que nous avons menés, des perspectives que nous dressons pour l’avenir : investir dans des transports publics accessibles et innovants, améliorer le cadre de vie des Brestoises et des Brestois dans les quartiers de notre ville, poursuivre une politique de grands projets à l’échelle métropolitaine, etc.

Nous déplorons que les oppositions à la majorité municipale utilisent l’affaire Masson (dans laquelle les personnes lésées sont des élus socialistes, pas la population brestoise) pour ternir l’action collective de notre équipe. Une action entièrement dédiée à la réalisation des objectifs sur lesquels nous avons été élus. Honnêteté et recherche de l’intérêt général doivent bien évidemment toujours conduire les élu-e-s. Des instances nationales de contrôle existent et sont à l’œuvre.

Elles n’ont pas suffi à éviter ce dont nous avons pris connaissance comme vous la semaine dernière.

Nous devons donc en faire plus à l’échelon local.

François Cuillandre a affirmé son exigence de prolonger la réflexion et de poursuivre les actions déjà engagées dans le domaine. Cela va dans le bon sens. Afin de répondre à l’attente légitime des Brestoises et des Brestois.

Afin de nous permettre de poursuivre efficacement et sereinement notre travail à leur service.

Jeudi 29 novembre 2018


Facebook https://fr-fr.facebook.com/eluscommunistesbrest/

Site du groupe des élu-e-s http://eluscommunistes-brestmetropole.fr/

 




Brest, 5 décembre: Mobilisation contre l’expulsion d’une collégienne.

Anissa Shabani est en 3ème au collège de l’Harteloire à Brest.
D’origine albanaise, elle est scolarisée à Brest depuis le CM2.
C’est une élève parfaitement intégrée, studieuse, volontaire.
L’avocat des Shabani confirme que la famille est sous le coup d’une expulsion du territoire français dans les plus brefs délais.
Ses camarades de classe sont à l’origine d’une pétition qu’ils font circuler.
Tous les enseignants ont rédigé des courriers de soutien. Un communiqué de presse est envoyé ce soir, vendredi 30 novembre.
Rassemblés en collectif de soutien et mobilisés, les enseignants, les personnels et ses camarades de classes se réuniront le mercredi 5 décembre devant la sous-préfecture.
RENDEZ-VOUS MERCREDI PROCHAIN, 5 DECEMBRE, A 14H DEVANT LA SOUS-PREFECTURE  A BREST POUR SOUTENIR ANISSA ET SA FAMILLE. 
SOYONS NOMBREUX
Collectif de soutien de la cité scolaire de l’Harteloire à Anissa et sa famille.



Assemblée Générale Départementale, Samedi 8 décembre.

Les adhérents du pcf 29 sont invité.e.s à participer à une

Assemblée Générale Départementale

Le samedi 8 décembre à partir de 9h30

MPT de Logonna Quimerc’h / commune de Pont de Buis-lès-Quimerc’,

pour faire un bilan du Congrès national d’Ivry-sur-Seine du 23-25 novembre, pour débattre de l’Europe et de la campagne des Européennes des communistes avec Ian Brossat, pour échanger sur les Municipales 2020 dans le Finistère, tu es invité-e

 

 


Avec le  présence de Vincent Boulet, un des animateurs du réseau Europe du PCF, spécialisé notamment sur le monde anglo-saxon et l’Irlande, les relations avec le Sinn Féin

 

 

 

Programme:

9h30- 10h30 : Bilan du Congrès départemental

10h45-12h30 : L‘Europe, les élections Européennes

12h30-14h : Repas au restaurant ouvrier Le Marléa sur la commune de Pont de Buis

14h30-17h : Les élections municipales dans le Finistère

Merci d’indiquer ta présence ou le nombre de camarades à venir de ta section pour les réservations du repas auprès d’Ismaël.

PS : le premier Conseil Départemental après le Congrès départemental aura le vendredi 14 décembre, avec mise en place du Conseil Départemental et de l’exécutif.

En comptant sur ta présence.

Fraternellement,

Ismaël Dupont, secrétaire départemental




Pour le pouvoir d’achat : signez la pétition!!!

Pour le pouvoir d’achat : augmenter les salaires, les retraites, les minimas sociaux !

Pétition en ligne :

https://www.change.org/p/pcf29-pour-le-pouvoir-d-achat-augmenter-les-salaires-les-retraites-les-minimas-sociaux

Qu’ils portent des gilets jaunes, des blouses blanches ou des robes noires, des millions de femmes et d’hommes n’acceptent plus le sort qui leur est fait. Ils le disent haut et fort : « Trop, c’est trop ! » On ne peut continuer à vivre avec des salaires de misère, des pensions et des allocations rognées, une protection sociale réduite au minimum. Nous sommes des leurs !

  • Macron Président des riches et du grand capital

 Emmanuel Macron a multiplié les cadeaux fiscaux à une poignée d’ultra riches et au capital. 358.000 familles ont ainsi été exonérées d’ISF alors que leur patrimoine représente 1.000 milliards d’euros (l’équivalent de la moitié du PIB de la France)  ! Il a multiplié les cadeaux aux profits des grandes entreprises et les exonérations (CICE) avec comme condition de pratiquer des bas salaires ! Il a ainsi aggravé la précarité pour les salariés, les privés d’emplois, les jeunes, les retraités dont les femmes sont les premières victimes. « En même temps », il augmente les impôts des ménages moyens et modestes : CSG, TICPE (taxe sur les carburants), etc.

  • Pas de progrès écologique sans progrès social

Au PCF, nous disons que la transition écologique, vitale à l’heure où l’humanité et notre planète sont  menacées, ne peut être menée à bien sans progrès social et sans changer notre modèle économique. Au nom de la priorité au profit et à l’accumulation de capital, ce modèle impose un coût du capital (dividendes et intérêts payés aux banques) exorbitant qui s’oppose aux dépenses pour l’écologie, les salaires, les services publics. Le soi-disant « coût du travail » n’existe pas : le travail crée les richesses.

  • S’attaquer au coût du capital

Nous voulons une économie au service de l’humain. Il faut une autre utilisation de l’argent pour produire autrement et pour partager les richesses. Pour que chacun.e puisse vivre dignement, il y a besoin d’augmenter les salaires, les pensions, les minima sociaux, de développer les qualifications. Il y a besoin de développer les services publics et d’investissements massifs dans les transports collectifs, la rénovation énergétique des logements, une autre industrie. Les moyens pour y parvenir existent : banques, profits, fonds publics. Mobilisons-les !

  • Pour le pouvoir d’achat et la protection sociale

→ Au 1er janvier 2019, décider l’augmentation du SMIC de 260 euros bruts par mois, soit une augmentation d’environ 200 euros nets (1350 euros nets), organiser la répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi les pensions, les minima sociaux et les allocations formation.

→ Pour financer cette augmentation des salaires, commençons par supprimer l’ensemble des mesures fiscales en faveur des plus riches et des profits (ISF, CICE…).

  • Pour financer la transition écologique :

→ Ramener le taux de la TICPE à son niveau de 2017 et l’affecter réellement à la transition écologique

→ Taxation exceptionnelle des 10 milliards de profits annuels des compagnies pétrolières

→ Taxation du kérosène

→ Maintien des lignes ferroviaires de proximité et développement du fret ferroviaire,

→ Retour à une TVA de 5,5 % sur les transports en commun

→ Mobilisation du crédit bancaire, jusqu’à la Banque centrale européenne (BCE).

FACE À L’ABSENCE DE RÉPONSE DU PRÉSIDENT, LE PCF APPELLE À AMPLIFIER LA MOBILISATION CONTRE LA POLITIQUE DU GOUVERNEMENT.


Tract à télécharger : tract_pouvoir_d_achat

Pétition à télécharger : petition_pouvoir_d_achat_avec_mail




1er Décembre Manifestation intersyndicale à l’appel de la CGT

Samedi 1er décembre MANIFESTATION 
Nous relayons ici l’appel de la CGT et nous vous invitons à y participer massivement.
Brest/15H / Place de la Liberté
Châteaulin/ 15H/  devant la permanence de M. Ferrand député LREM et président de l’assemblée nationale
Morlaix/14H /Place du Puyo
Quimper/14H/Place Saint Corentin
Landerneau/11H/ devant la permanence de la députée LREM Graziella MELCHIOR
Concarneau/11H/Halles
Agissons : urgence, salaires, emplois et justice sociale
La colère qui s’exprime au travers de la mobilisation des gilets jaunes est légitime, nous l’avons alimenté lors des luttes et mobilisations de ces dernières années. S’il y a des actions et des discours qui flirtent dangereusement avec l’extrême droite et le racisme et qu’il faut dénoncer clairement, il y a aussi des discours très proches de la CGT sur les salaires, sur le creusement des inégalités, sur le mépris de ceux qui dirigent et particulièrement de Macron pour « ceux qui ne sont rien »…
La colère est légitime : c’est le sens de notre appel à manifester le 1er décembre.
Il y a urgence à répondre aux attentes sociales comme :
– l’augmentation du SMIC à 1800 euros avec répercussion sur l’ensemble des grilles de salaires mais aussi des pensions et des minima sociaux ;
– la prise en charge des transports par les employeurs ;
– une TVA à 5,5% pour les produits de première nécessité, notamment le gaz et l’électricité ;
– une fiscalité juste, tenant compte des revenus, avec en premier lieu le rétablissement de l’impôt sur la fortune.
Ces revendications sont urgentes et légitimes.
Le 1er décembre, la CGT appelle tous les citoyens, les citoyennes, les salarié.e.s actifs et retraité.e.s, les privé.e.s d’emploi , les jeunes, à manifester pour la satisfaction des revendications.
la CGT

CGT 29  https://cgtcg29.fr/